Animation d'attente
l'expression exact dans le lexique ou dans le site
SDAP - Charente-Maritime Service territorial de l'architecture et du patrimoine
Charente . Charente-Maritime . Vienne
Logo du  portail de la culture
 Accueil . Patrimoine . Protections . Conseils . Architecture . Autorisations . Charente . Charente-Maritime . Vienne
accueil
P
olitique du patrimoine
historique de la politique du patrimoine
Intérêt public et propriété privée
Une opposition fondatrice

Le mouvement romantique est très préoccupé par ce sujet. Dans un article intitulé Guerre aux démolisseurs, daté du 1er mars 1832, paru dans la revue des deux mondes, Victor Hugo dénonce les démolitions intempestives d'édifices témoins de l'histoire :

« Il faut arrêter le marteau qui mutile la face du pays. Une loi suffirait. Qu'on la fasse. Quels que soient les droits de la propriété, la destruction d'un édifice historique et monumental ne doit pas être permise à d'ignobles spéculateurs que leur intérêt imbécile aveugle sur leur honneur ; misérables hommes, et si imbéciles qu'ils ne comprennent pas qu'ils sont des barbares ! Il y a deux choses dans un édifice : son usage et sa beauté. Son usage appartient au propriétaire, sa beauté à tout le monde, à vous, à moi, à nous tous. Donc, le détruire, c'est dépasser son droit. »

Dans cette apostrophe Victor Hugo pose le problème toujours débattu en France sur la préservation du patrimoine et du droit à la propriété privée. C'est sur cette opposition, intérêt public et propriété privée, qu'a été bâti tout le système juridique français.

Nous vous proposons en quelques étapes-clés une chronologie, à partir de la révolution, des dispositions prises en faveur du patrimoine en relation avec les principaux évènements de l'histoire de la France.  
Haut de page
Sommaire du site.
logo du ministère
prendre contact avec le STAP :