Animation d'attente
l'expression exact dans le lexique ou dans le site
SDAP - Charente-Maritime Service territorial de l'architecture et du patrimoine
Charente . Charente-Maritime . Vienne
Logo du  portail de la culture
 Accueil . Patrimoine . Protections . Conseils . Architecture . Autorisations . Charente . Charente-Maritime . Vienne
accueil
P
olitique du patrimoine
historique de la politique du patrimoine
1852 -1870
Paris et le second Empire

Bien que le mot urbanisme ait fait son apparition au 18ème siècle, Haussmann lui donne tout son sens en mettant en oeuvre la restructuration de la Ville de Paris pendant son préfectorat au cours du 19ème siècle.

L'annexion des villages a peu à peu transformé Paris en ville industrielle. Paris est devenue une ville surpeuplée et insalubre qui a perdu toute fonctionnalité. La croissance démographique vertigineuse à laquelle elle doit faire face oblige à un renouveau urbain.

Le Baron Haussmann utilise une nouvelle logique architecturale et urbaine. Il crée de grandes percées en démolissant des quartiers entiers, ouvrant des perspectives. Les quartiers sont repensés et reconstruits autour de ces grands axes. Il planifie les constructions et leur ordonnancement.

Aux espaces traditionnels de la ville que sont l'habitat, les activités commerciales et la voirie, viennent se greffer des espaces de loisirs comme pour Paris : les bois de Vincennes et de Boulogne ou encore les parcs Montsouris, Buttes Chaumont et Monceau ainsi que des squares de quartier. Une nouvelle forme urbaine moderne est née.

Le patrimoine historique n'est pris en compte que pour les édifices au caractère monumental indiscutable. Les constructions plus modestes sont détruites si nécessaire. Haussmann reconsidèrera la présentation des édifices majeurs comme Notre-Dame de Paris où il fait établir devant la façade une grande place peu dans l'esprit d'une ville médiévale. L'exemple parisien sera repris dès lors dans de nombreuses villes de province.  
Haut de page
Sommaire du site.
logo du ministère
prendre contact avec le STAP :