Animation d'attente
l'expression exact dans le lexique ou dans le site
SDAP - Charente-Maritime Service territorial de l'architecture et du patrimoine
Charente . Charente-Maritime . Vienne
Logo du  portail de la culture
 Accueil . Patrimoine . Protections . Conseils . Architecture . Autorisations . Charente . Charente-Maritime . Vienne
patrimoine
M
onographies
historique et description de monuments.


Bienvenue
La belle rebelle
La reconquête
Le transfert
Les évêques
L'acquisition
Le grand logis
Le bâtisseur
La construction
Nicolas Ducret
L'architecte
Les projets
La bibliothèque
Le musée
Le quartier

Le quartier

   

du temple et du grand logis

 
 
Plan du quartier de la future cathédrale Saint Louis au milieu du XVII,
Copie attribuée à Jourdan,d'un plan de l'ingénieur ordinaire du Roi Claude Masse
Médiathèque Michel Crépeau à La Rochelle
 
   
  Légende du plan
E
- La place du château. Henri II d'Angleterre y fait construire à la fin du XIIee siècle le château de Vauclair. Au XIVee siècle, ce symbole du joug anglais sera démoli et les matériaux serviront à bâtir différents ouvrages de la ville. Aujourd'hui place de Verdun
F
- La fontaine Royale est érigée en 1650 pour commémorer la reddition de 1628.
G
- La Monnaie rochelaise est une création d'Aliénor d'Aquitaine. La ville conservera près de sept siècles le privilège de battre monnaie. D'abord située cour des Grolles, elle sera transférée place du Château puis démolie en 1689, pour enfin s'installer rue Royale des Carmes actuellement rue de la Monnaie.
H
- Le grand temple est bâti par la riche et puissante communauté protestante de La Rochelle. La première pierre est posée par le Prince de Condé en 1577, mais les travaux ne débutent vraiment qu'en 1600 et dureront trois ans. Les plans sont attribués à Philibert Delorme, l'architecte des Tuileries. Le temple sera enlevé aux protestants après le grand siège et attribué à la paroisse Saint Barthélémy du Grand Temple en 1629. À la fondation du diocèse de La Rochelle en 1648, elle deviendra cathédrale Saint-Louis. En 1687, un incendie ravagera l'édifice et les ruines serviront aux fortifications de Ferry de 1689.
I
- La chapelle Saint Anne, dédiée à la patronne de La Rochelle, subit le même sort que la Monnaie lors de l'agrandissement de la place en 1689.
K
- Cimetière Saint Barthélémy.
L
- L'hôpital de la Charité, d'abord appelé Saint Barthélémy, est fondé en 1203 par Alexandre Aufrédy. En 1808, il prend le nom de son fondateur et devient Hôpital militaire jusqu'à la dernière guerre, puis service des pensions des Armées.
M
- La vieille porte neuve de l'enceinte médiévale.
N
- L'église Saint Barthélémy commence à s'élever au milieu du XIIee siècle quand les habitants obtiennent un terrain des héritiers des seigneurs de Chatelaillon. Mais l'évêque de Saintes, qui n'a pas donné son autorisation à cette construction, fait interrompre les travaux. Ce n'est qu'avec l'accord du pape Eugène III que l'église sera achevée. En 1568, elle ne résistera pas à l'affrontement religieux et sera démolie. Seul le clocher du XVee siècle est conservé pour des raisons stratégiques.
O
- Le palais épiscopal est installé, à cette époque, dans le Grand Logis. Ancienne propriété de Paul Legoux.
P
- Le jeu de paume de Gargouillaud. La Rochelle compta jusqu'à huit établissements de ce jeu très prisé à l'époque.
Q
- Le séminaire est construit en 1673 à l'emplacement de l'hôtel de Voutron ; il restera rue Fleuriau jusqu'à la révolution. Le premier séminaire du diocèse de La Rochelle sera établi à Fontenay-le-Comte en 1655 puis transféré à La Rochelle en 1664.
R
- Les Ursulines fondent leur monastère en 1630, après le grand siège.
S
- Le logis du président.
T
- Les Augustins, la présence à La Rochelle de cet ordre date du début du XIVee siècle. Influencés par la Réforme et soupçonnés d'hérésie, ils quittèrent la ville en 1562. Ils reprennent possession des restes de leur couvent après la reddition de 1628. En 1791, ils quittent définitivement la ville.

Le musée precedent
Haut de page
Sommaire du site.
logo du ministère
Service territorial de l'architecture et du patrimoine de Charente-Maritime.
Centre administratif Chasseloup-Laubat
Avenue de la Porte Dauphine 17025 La Rochelle Cedex1.
Les bureaux sont ouverts le lundi de 9h00 à 12h00 et du mardi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.
Accueil téléphonique : Tous les jours de 9h00 à 12h00. .
Téléphone 05 46 41 09 57 - Télécopie 05 46 41 60 62.
sdap.charente-maritime@culture.gouv.fr   |  Plan d'accès aux bureaux   |  le site du ministère de la Culture